Home
  About Kick Ass Choppers
 
  News
     
  Projects
     
  Gallery
  GuestBook
  Links
   
  Contact Us
     
 
Veroland Dan Anfibio Di Majalah Wild

Posted by Frédéric Bagur / Ade Putri on 2008-03-27


Bulan September 2007 lalu, ketika sedang berada di Kuala Lumpur, Malaysia, dalam rangka mengikuti acara kompetisi Asian International Motorcycle Expo (AIME), Veroland bertemu dengan Frédéric Bagur. Fréd adalah jurnalis yang bekerja untuk majalah Wild. Saat itu, terlihat sangat jelas betapa Fréd sangat tertarik untuk mengulas Anfibio, motor hasil karya KickAss Choppers yang diikutsertakan pada kompetisi tersebut. Terlebih, setelah Fréd mengetahui bahwa Vero adalah si ‘builder misterius’ dari Indonesia yang sempat menjadi bahan pembicaraan di sejumlah mailing list serta di e-forum di Eropa pada kurun tahun 2001-an.

Nama Veroland ramai diperbincangkan tak lama setelah gambar motor Pugi Ass muncul di GreasyKulture.com. Wild Motorcycle magazine pun termasuk menjadi salah satu yang saat itu ikut bersusah payah mencoba menghubungi Vero, tapi tidak pernah berhasil. Konon, pada waktu itu, Vero masih terlalu sibuk mengurusi kegiatan produksi di bengkel. Apalagi, saat itu ia masih banyak terlibat langsung pada proses produksi. Jadilah, kegiatan komunikasi via internet terabaikan.

Anyway, setelah akhirnya berhasil bertemu langsung secara nggak sengaja dengan Vero, Fréd pun berbincang panjang lebar sekaligus mewawancarainya. Photo session juga sempat dilakukan di Kuala Lumpur Convention Center pada waktu itu. Lantas, seminggu yang lalu, Vero menerima paket majalah dari Fréd. Wild Motorcycles magazine. Tidak tanggung-tanggung, 4 halaman sekaligus yang isinya adalah tentang Anfibio! Di sebuah poster suplemen dari majalah itu juga terdapat foto Vero dan Anfibio.

Herewith, I re-type the articles…
(anyone would translate this for free? To Indonesian or English? Hehehe…)

-------------------------------------------------------------

Anfibio Par Kick Ass Choppers

Dans le texte consacré aux éliminatoires asiatiques que j’avais couverts á Kuala Lumpur dans le cadre du World Championship, j’évoquais une machine que j’avais mise en bonne place dans mon classement, mais qui n’avait hélas pas remporté de prix. Il est grand temps de réparer cette injustice flagrante: voici Anfibio, une créature hybride made in Djakarta…

J’ai râlé, mais Matt Hotch, Chica, Russel Mitchell et Cory Ness, qui partageaient avec moi la lourde tâche de juger le bike-show, sont restés sur leurs positions et une des motos que j’avais choisies est restée aux potes du podium. Dommage pour Vero, qui méritait vraiment de se faire une place au soleil tant son esprit était raccord avec son travail. Qu’importe, il ne sera pas dit que Wild ne répare pas cette injustice en mettant le travail de Vero en avant! Rien que le nom de son bouclard, baptisé Kick Ass Choppers (choppers qui bottent le cul…) en dit déjà beaucoup sur cet imposant personnage. Voilà un Shovel qui défonce!


Coup de pied au culte

Sans le savoir, je connaissais déjà le travail de Vero… En surfant sur l’excellent site Greasy Kulture il y a quatre ans, je suis tombé sur une machine délirante. Un mélange étonnant alliant a finesse et la radicalité d’un avant gooseneck japy à un arrière fat ass que n’auraient pas renié nos voisins teutons. Juste une légende sur la provenance: Djakarta, Indonesia.

Même Mark de DBBP.com, qui avait lui aussi flashé sur cette moto, n’avait pas plus de détails. En chopper aussi, il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas! À peine arrivé sur le show de Kuala Lumpur, je vois un grand gaillard s’arrêter à la place qui lui est dévolue, dégonfler ses suspensions pneumatiques et caler ainsi sa meule sur le cadre, rendant l’usage de béquille obsolète… La classe! Comme vous pouvez l’imaginer, je l’ai entrepris tout de suite. Ce mélange savoureux entre pièces up-to-date et moteur fonte dépoussière de fond en comble le concept et donne par là même un solide coup de pied au culte: normal quand on s’appelle Kick Ass Choppers!

Ground Zero à Kuta Beach

Vero a son quartier général à Djakarta, dans la capitale, mais possède aussi un bouclard plus petit à Kuta, dans l’île de Bali, lieu réputé pour la beauté de ses plages et la puissance de ses vagues. Anfibio est une créature hybride née dans un endroit où la mer et la terre ne semblent faire qu’un et sa naissance a eu lieu dans le cadre d’une émission télé (le Big Bike Shows, une version indonésienne du Biker Build Off)! Dewo, boss d’Hitam Tattoo et commanditaire du projet, a un peu flippé, mais au final le résultat dépasse toutes ses attentes. Malgré son jeune âge (31 ans), Hakam Veroland est une sommité dans son pays. Il faut dire qu’il a commencé très jeune, menant de front la customisation sur deux et quatre roues, ce qui lui donne de solides références en matière de Kustom Kulture. Des influences qu’il met en pratique sur l’Anfibio.



Maître en métissage

Son châssis Softail maison doté d’un bras oscillant diabolique reprend la technologie Air ride très en vogue dans le milieu low-rider chicano. Pour que l’effet “ascensour” soit complet, il a aussi construit une fourche parallélogramme suspendue par des amortisseurs pneumatiques. Une fois les suspensions dégonflées, l’Anfibio se pose carrément au sol, des butées soudées sur le cadre sont d’ailleurs prévues à cet effet. En position basse, le phare touche carrément le pneu avant! Hautement spectaculaire, Anfibio fait mieux que la firme Otis: ding, ding, ground zero, plage de Kuta, tout le monde descend… Mais le talent de Vero ne se limite certainement pas à jouer les garçons d’ascenseur! Vero a effectué un gros travail en réalisant l’intégralité des pièces de sa moto, hormis le groupe propulseur.

Dans le lot, il y a ce réservoir entrecadre magnifique offrant une partie supérieure chromée décorée de pinstriping et une partie inférieure noir mat. Le logo emprunté à une Pontiac de 51 (fait mal à dégun) est fixé sur une plaque grillagée, grillage que l’on retrouve également sur la finition impeccable des côtes de cadre. Le mélange entre les pièces chromées et le noir mat associé à la peinture orange métalflake bien flashy est vraiment superbe. Vous noterez aussi les fixations supérieures par vis “papillons” et les bouchons pop-up maison. C’est du bel ouvrage non? Vero suit sa propre voie, ne s’inspirant de rien d’existant. Ou plutôt s’inspirant de trucs que l’on n’a pas l’habitude de voir en moto. Un peu comme sur les rods “hi-boy”, il prend le pari de supprimer les garde-boue pour accentuer l’antagonisme de ces roues.


Entre la roue fine de 21” 120 rayons et le mastodonte arrière jaugeant 15” de large (!) par 18 équipé de surcroît du pneu Monster en 360, le contraste est stupéfiant. Et puisqu’on en est au rayon de l’étonnement, que dire de ce freinage arrière fixé à proximité du pignon de sortie de boîte? Style ATK (moto MX US)en plus sauvage, et ça aussi c’est 100% Vero’s made! Une moto dépouillée à l’extrême mais pleine de détails terribles, voilà un des paradoxes que Vero cultive. Et il continue sur sa lancée en équipant son moteur Shovelhead 93 ci d’une floppée d’accessoires modernes comme la boîte Baker 6, le double allumage Spyke ou le carburateur Typhoon Carl’s Speed Shop intégralement taillé dans le lingot d’alu billet. Comme il n’oublie pas ses racines, il associe le Typhoon à un cornet cast d’un hot-rod des 60’s!

Vero a vraiment du goût et surtout un sens du métissage très sûr. Hotrodding, chopper old school et touches hi-tech, toutes les influences se télescopent pour donner au final une machine remarquable, sauvage et résolument différente de ce que l’on a l’habitude de voir. Cela valait vraiment le coup de recontrer finalement le lascar autrement que sur la toile, le côté hautement délirant de l’individu s’appréciant nettement mieux en direct live! See U in Kuta…

-------------------------------------------------------------

Words: Frédéric Bagur for Wild motorcycles magazine
Photo: Frédéric Bagur for Wild motorcycles magazine
More info on Wild: www.wild-motorcycles.com



back to index news